5 juillet 1972 : Sécurité routière

En ce début d’été 1972, s’ouvre une saison des plus sanglantes sur les routes de France. En une décennie, la généralisation de l’automobile s’est accompagnée d’un doublement du nombre de morts au volant. Et avec 18 000 tués, l’année 1972 marquera l’apogée de cette funeste tendance. Les pouvoirs publics ne sont pourtant pas inactifs. En 1954, la vitesse en agglomération est limitée à 60 km/h, les tests d’alcoolémie sont autorisés, puis étendus, avec l’introduction de l’alcootest en 1965. Mais ces mesures demeurent insuffisantes. Les associations qui luttent contre la « violence routière » peinent à se faire entendre face aux lobbies. Aussi, sous l’impulsion […]

Lire la suite