Ugo Bernalicis : « le Beauvau de la sécurité » est surtout un enjeu politique »

Le 8 décembre dernier, Macron a annoncé la tenue d’un « Beauvau de la sécurité ». Des tables rondes comme il en raffole où il viendra, flanqué du ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, dire son mot. Elles porteront sur 9 thèmes, un lundi sur deux, jusqu’au 17 mai. La première s’est tenue le 8 février et avait trait au lien police/population… Pour Ugo Bernalicis, député LFI du Nord et spécialiste des questions de police, il s’agit surtout d’une manœuvre politique. Entretien. Le Beauvau de la sécurité, c’est quoi ? C’est d’abord de la communication pour Macron afin de se sortir des polémiques concernant […]

Lire la suite

Sanofi : « jouer et gagner » contre notre santé

« Un vaccin, s’il est découvert face au Covid 19 sera un bien public mondial auquel chacun devra avoir accès », assurait devant l’OMS un Macron « en guerre ». 9 mois plus tard, face à une pénurie humiliante, il se contente, de prier les labos « d’accélérer » la production. Le bilan serait risible s’il n’était potentiellement dramatique : au 11 février, 2.135.333 personnes ont reçu une première injection et seulement 535.775 la seconde dose. Jean-Luc Bertet […]

Lire la suite

Transports : Railcoop, une bataille au-delà du rail

« Nous n’aurions aucune raison d’exister si tout ce que nous sommes en train de faire, la SNCF le faisait », explique Nicolas Debaisieux. C’est lui qui est à l’origine de l’association Railcoop créée en 2019 dans le Lot pour exiger le maintien de la ligne Cahors-Capdenac et transformée six mois plus tard en SCIC, société coopérative d’intérêt collectif, avec d’ambitieux projets : « Remettre des trains partout où cela est possible, trains de fret, trains de voyageurs de jour et de nuit, liaisons grandes lignes province-province, desserte locale. » La première ligne de fret Viviez-Decazeville-Capdenac-Toulouse-St-Jory devrait ouvrir en septembre 2021 et la première ligne […]

Lire la suite

Forêt : L’insoutenable déforestation se poursuit

« La Gaule chevelue », écrivait César en parlant de la partie de territoire qui n’avait pas été déjà romanisée par le commerce avec Rome… Il ne s’agissait pas de la longueur des cheveux de ses habitants mais d’une allusion à sa couverture forestière. Une métaphore très idéologique et politique puisque les Romains opposaient la civilisation à la forêt, ce qui en justifiait la conquête. 21 siècles et bien des défrichements plus tard, la forêt nationale se gère avec plus ou moins de bonheur et de précautions. Mais, « déprise agricole » aidant, consécutive à l’exode rural du dernier siècle, la France métropolitaine […]

Lire la suite

Climat : Le referendum-amnistie de Macron

« Une intervention creuse », a diagnostiqué sèchement Greenpeace à propos de la prestation de Macron devant les membres de la Convention citoyenne pour le Climat le 14 décembre dernier. WWF n’a pas non plus été crédule : « il a plus excellé à expliquer ses renoncements (…) qu’à faire de nouvelles annonces ». Ce qui n’est pas tout à fait vrai car il a avisé ses interlocuteurs, désappointés par les effets laminants de son « sans filtre » sur leurs propositions, de la tenue prochaine d’un référendum. Son objet serait cet ajout à la Constitution : « La République garantit la préservation de la biodiversité et la lutte […]

Lire la suite

Amazon : Un business mortifère

La Covid a favorisé la croissance de l’e-commerce, aidée par un gouvernement qui a défini ce qui était ou non essentiel, et condamné à la fermeture quantité de boutiques. Beaucoup d’achats se sont effectués sur les plateformes de vente en ligne et sur la plus notoire d’entre elles, Amazon. Son patron, Jeff Bezos, a vu en 2020 (grâce à la capitalisation record de l’entreprise dont il possède 10,9%) sa fortune s’accroître de 87 milliards de dollars. Elle atteint aujourd’hui 202 milliards ce qui le hisse, de très loin, au rang d’homme le plus riche du monde. Mais la « performance » ne […]

Lire la suite

Transports : Dépeçage et privatisation de la RATP

Prévue avant le reconfinement pour le 19 novembre, la grève appelée par les syndicats de la RATP (CGT, UNSA, SAT, Solidaires et Sud) a été sur leur décision repoussée au 17 décembre en regard du contexte sanitaire. Les raisons de la colère n’en demeurent pas moins car il s’agit purement et simplement d’une privatisation par appartements de la Régie parisienne des transports et du sort de ses salariés. Jean-Luc Bertet […]

Lire la suite

Le 11 décembre 1792 : Le procès du roi

Louis XVI comparaît le 11 décembre 1792 devant la Convention instituée pour l’occasion en tribunal. Mais juger le roi faisait débat. Pas parce que l’on se serait encore fait des illusions sur sa probité, surtout depuis la découverte le 20 novembre de l’Armoire de fer dissimulée dans un mur de ses appartements aux Tuileries et qui recélait des documents révélant un réseau de corruption et de diplomatie parallèle dès le début de la Révolution. Non, sa duplicité était si évidente qu’il ne se trouvera pas un seul député sur les 749 de la Convention pour répondre par la négative à […]

Lire la suite

Privilèges : Macron déconfine les chasseurs

Les atteintes aux libertés (chaque jour une nouvelle) ne lui suffisent pas, Macron restaure les privilèges. Les chasseurs peuvent désormais déroger au confinement et faire des cartons sur le grand gibier, les sangliers et chevreuils mais aussi selon les endroits sur les petits « nuisibles », lièvres, pigeons, renards, etc. Il y va de l’intérêt général selon la secrétaire d’Etat à la biodiversité, Bérangère Abba, qui a communiqué dès le 1er novembre sa décision aux préfets requis de définir « dans les plus brefs délais » les « objectifs de prélèvements » aux fins d’éviter « un accroissement des dégâts faits aux cultures ». Une fable à laquelle […]

Lire la suite

Le 9 novembre 1918 : Guillaume II abdique

C’est peut-être son dernier caprice qui mène le kaiser Guillaume II à l’abdication le 9 novembre 1918 sonnant la fin de l’interminable Grande Guerre. La situation intérieure est pourtant catastrophique depuis 3 ans. Le blocus maritime britannique affame la population allemande, les produits alimentaires sont rationnés, et dès 1916, la ration journalière est inférieure à 1000 calories. L’année suivante, une terrible famine fait plusieurs centaines de milliers de victimes. Sur le plan militaire, après une offensive franco-britannique en août 18, l’affaire est entendue. Cependant, il faut attendre fin septembre pour que le haut commandement allemand se résolve à envisager un […]

Lire la suite