Le sens de l’universel

Historique ! On ne mesure pas encore tout-à-fait l’importance du vote de l’inscription du droit à l’interruption volontaire de grossesse dans la Constitution obtenu grâce au dépôt d’une proposition de loi du groupe Parlementaire de la France Insoumise. Bien sûr cette avancée consolide le statut juridique d’un droit acquis de très haute lutte après tant de souffrances. Il manifeste aussi que la République française peut encore aujourd’hui adresser un message au monde entier. Ce droit est en effet déjà garanti en France, et malgré un lobbying d’extrême droite et, il faut le rappeler, clérical, largement admis. S’il faut renforcer son étendue, […]

Lire la suite

Un 24 novembre pour la dignité !

La lutte contre toutes les formes de maltraitance et pour la dignité est le fil rouge de la journée annuelle du groupe parlementaire La France insoumise – NUPES à l’Assemblée nationale le 24 novembre. A l’occasion de cette « niche » comme on dit dans le jargon tant la maîtrise de l’ordre du jour par les groupes d’opposition est occasionnelle, les insoumis proposent douze propositions de loi ou de résolution. Pour la plupart issues du programme présidentiel de Jean-Luc Mélenchon L’Avenir en commun et du programme législatif de la NUPES, elles sonnent comme autant d’appels à une rupture concrète avec l’air du […]

Lire la suite

La jeunesse qui construit la rupture

Moquées parfois, minorées souvent, les mobilisations de la jeunesse pour le climat n’étaient pas une mode. Depuis 2018, elles se multiplient et elles s’organisent sous différentes formes : grèves lycéennes, marches pour le climat d’abord. Prises de parole de jeunes diplômés de grandes écoles qui refusent d’entrer dans le moule de l’économie productiviste qui détruit la planète, comme à AgroParisTech en mai dernier en France. Un mouvement qui se construit aussi à l’échelle internationale, avec des mobilisations simultanées dans différents pays. A l’heure de la COP 27, vaste mascarade de belles paroles en parallèle des actes irresponsables des dirigeants, il est […]

Lire la suite

Pour l’exemple

Le 11 novembre les monuments aux morts permettent de célébrer la mémoire des morts pour la France, tombés lors de la guerre de 1914-1918. On connaît tous ces listes innombrables, souvent d’ouvriers et de paysans, et on prend la mesure de la saignée de la première guerre mondiale, qui aurait dû être la « Der des Ders ». Les monuments en disent beaucoup de la mémoire nationale. Souvent ils présentent un soldat conquérant, un coq mettant à terre un aigle présomptueux. Monuments nationalistes qui esthétisent ce qu’il y a de plus vil dans l’humanité, la guerre. D’autres insistent sur la mort des […]

Lire la suite

L’ère du 49.3

En dégainant l’article 49 alinea 3 de la Constitution à plusieurs reprises en quelques jours à peine, le pouvoir macroniste signe son époque. Celle du néolibéralisme autoritaire. Cet article constitutionnel est une brutalité antiparlementaire, donc antidémocratique. Il permet en effet au gouvernement de faire adopter un texte par l’Assemblée sans vote de celle-ci ! La seule manière de rejeter le texte est alors l’adoption d’une motion de censure renversant le gouvernement. Refuser à chaque fois le 49.3 est la moindre des choses pour qui est attaché à la démocratie parlementaire. Car cet article dépossède les députés de leur – déjà trop […]

Lire la suite

Deux passages en force : double faiblesse

Le gouvernement minoritaire d’Elisabeth Borne a donc dégainé deux fois le 49.3 à 24h d’intervalle la semaine dernière, sur la première partie du budget 2023 de l’Etat et sur la loi de financement de la Sécurité Sociale. Les députés élus par le peuple en juin dernier ne pourront pas débattre des dispositions prévues dans les projets de texte présentés par le gouvernement. C’est le principe du 49.3, le texte est considéré comme adopté, sans vote, sauf si une motion de censure contre le gouvernement est votée. Dans le contexte d’un réchauffement climatique plus grave que prévu, selon les dernières études […]

Lire la suite

Battre le désespoir

Pour Machiavel, on ne joue pas impunément avec les humeurs des peuples. On ne doit surtout pas le pousser au désespoir, car « Rien n’est aussi désespérant que de ne pas trouver une nouvelle raison d’espérer ». Depuis quelques mois un avenir de plus en plus sombre se dessine. La guerre est de nouveau aux portes de l’Europe, cette fois-ci avec l’image terrifiante de la menace nucléaire, qu’elle soit celle des bombes ou des accidents pouvant toucher une centrale. Si Vladimir Poutine en fait état pour jouer sur les opinions publiques, les relais médiatiques s’en emparent. Le discours distillé par […]

Lire la suite

Le 16 octobre ripostons à Macron !

La marche nationale contre la vie chère et l’inaction climatique de dimanche 16 octobre à Paris affole le pouvoir macroniste. Celui-ci reprend ses oukases contre la France insoumise, c’est bon signe ! La palme de la panique revient peut-être à Olivier Véran. Le porte-parole du gouvernement prétend que cette marche serait un appel à la « violence sociale » ! Mais c’est tout l’inverse ! La marche du 16 octobre est une marche de légitime défense sociale. Légitime défense contre la vie chère alors que les prix, notamment alimentaires, flambent et que le gouvernement prévoit un matraquage tarifaire avec des hausse de 15% des prix […]

Lire la suite

Maintenir un horizon

Les élections récentes en Suède et en Italie ont bien des points communs. L’extrême droite y a rassemblé lors des dernières élections législatives en septembre, respectivement 20 et 26%. Qu’elle arrive en deuxième position ou en tête, elle a les clefs du gouvernement dans les deux situations. Dans les deux pays, ce résultat n’est pas une surprise. Il est l’aboutissement de l’effet conjugué de l’absence d’alternative au renoncement des sociaux-démocrates à changer radicalement la vie des gens et de la porosité des prises de position entre les partis conservateurs et l’extrême droite. Comment la Suède, modèle de la réussite de […]

Lire la suite

La tiers-mondisation de la France

Tour à tour les signes d’un décrochage de la France s’accumulent. Fortement ébranlés par la gestion du Covid par le gouvernement, de plus en plus de jeunes étudiants ont recours à des distributions de nourriture pour faire face aux besoins élémentaires. Et l’on apprend que l’université de Strasbourg n’a pas les moyens de se chauffer et devra fermer 15 jours en hiver. Comme dans les séries américaines des années 80, les couloirs d’hôpitaux sont désormais encombrés de brancards où les patients attendent des heures qu’on puisse s’occuper d’eux. Selon le Secours Populaire, plus d’un français sur quatre ne mange pas […]

Lire la suite