L’union populaire prend forme !

Quel succès que ce meeting de l’Union populaire dimanche 5 décembre à la Défense ! L’Union populaire prend forme avec une affluence nombreuse, un « parlement » très riche, un programme en tête des meilleures ventes. C’est une chance pour le pays. Sans la campagne de Jean-Luc Mélenchon, on subirait le monologue néolibéral-identitaire sans perspective de résistance, de changement, de victoire possible. La campagne Mélenchon est d’utilité publique, de salubrité politique ! Voyez ce parlement. Des talents de renom comme les écrivains Annie Ernaux, Laurent Binet ou Abdourahman Waberi y côtoient des syndicalistes reconnus dans les luttes comme Xavier Mathieu, Anthony Smith pour […]

Lire la suite

De quelle « chose commune » voulons nous ?

Rétablir l’ordre républicain. C’est par cet objectif que Darmanin et le gouvernement justifient l’envoi du GIGN, du Raid et de 200 gendarmes en Guadeloupe, depuis la métropole. On peut s’interroger sur la logique qui consiste à utiliser la force légitime de l’Etat en première intention face à un mouvement de grève générale. On aurait pu imaginer que la responsabilité du pouvoir serait plutôt de trouver une voie de dialogue. D’autant qu’on ne peut pas dire que la crise est soudaine. Depuis plusieurs semaines d’importantes manifestations contre l’obligation vaccinale des soignants avaient lieu sur l’île. Ce mot d’ordre avait été rejoint […]

Lire la suite

Le candidat libéral est bien là

Emmanuel Macron partage avec Éric Zemmour le statut de candidat virtuel. Officiellement il ne l’est pas (encore), officieusement il l’est déjà. Sa campagne est lancée. Comme tout sortant il doit assumer son bilan et amorcer son projet. Au cœur de la pandémie, il a voulu faire oublier son orientation libérale en se faisant le chantre des services publics, en saluant les premiers de cordée. Certains, peut-être atteints alors par la fièvre de la Covid, ont pu y croire. Chassez le naturel, il revient au galop. Désormais celui qui, au début de son mandat, croisait des gens qui ne sont rien, […]

Lire la suite

Macron-Mélenchon : le choc des programmes

La France est-elle condamnée au programme de cruauté sociale et de productivisme échevelé annoncé par un Sarkozy rajeuni et déguisé en Macron lors de son allocution du 9 novembre ? A cinq mois de l’élection présidentielle, il est temps que le débat s’engage sur le fond des programmes des candidats. L’écume des petites phrases et de la psychologisation du débat prive le peuple français de sa liberté. Il n’est pas de démocratie, de République, de souveraineté populaire sans un débat éclairé sur les enjeux du pays et sans confrontation des solutions proposées. Entendons-nous bien, un programme n’est pas un empilement de […]

Lire la suite

La considération pour la jeunesse, un révélateur

Dites-moi ce que vous prévoyez pour les jeunes et je vous dirai qui vous êtes. Le regard porté sur la jeunesse en dit long sur le projet de société plus global de celui ou de celle qui le porte. La considération, le temps et l’argent que la société doit consacrer à sa jeunesse devrait être au cœur des débats, mais n’est dans la période jamais discuté en profondeur. Et pour cause, obnubilés par leur stratégie électoraliste, la plupart des candidats à l’élection présidentielle considèrent que la jeunesse n’est pas la clef de leur victoire dans les urnes, puisqu’elle est minoritaire […]

Lire la suite

La politique des apparences

Thomas Hobbes, auteur de Léviathan en 1651, a pensé la forme moderne de l’État comme une « personne civile » par référence aux masques des acteurs qui se nommaient persona en latin. On peut alors lire bien des gestes politiques comme autant de simulacres où les représentants s’attribuent la parole d’un peuple toujours absent car tenu comme simple spectateur, quitte parfois à se jouer de lui. Ainsi en est-il de la comédie orchestrée par Emmanuel Macron donnant le dernier acte de la crise des sous-marins australiens : en recevant le président américain à l’ambassade de France au Vatican, il veut mettre […]

Lire la suite

Ni nucléaire ni effet de serre, c’est possible !

Une France sans nucléaire ni effet de serre est à portée de main. C’est ce que démontre le nouveau scenario Negawatt. Il indique le chemin vers 100% d’énergies renouvelables en 2050, sans nucléaire ni énergies fossiles donc. Le défi est exaltant. Les deux objectifs sont indispensables. Ils sont complémentaires. Décarboner l’utilisation de l’énergie est un impératif pour lutter contre le changement climatique. Il s’agit de réduire nos besoins en énergie, de faire meilleur usage de l’énergie consommée, et de remplacer les énergies fossiles par des énergies renouvelables. Mais le nucléaire n’est pas l’allié de ce combat comme le prétendent Macron, […]

Lire la suite

Un programme, une méthode, une équipe

A six mois de l’élection présidentielle, le paysage politique est éclaté comme rarement. Alors que la désignation des candidats des principales forces politiques est encore en cours, les débats et les questionnements autour des programmes sont quasi inexistants. Plus exactement, ils se font selon la méthode bien connue maintenant des médias mainstream : le buzz. Les candidats s’essayent à lancer des propositions « phares », qui seraient leur signature pour marquer les esprits et attirer à eux les votes. Du marketing en somme, qui traite les électrices et les électeurs comme de simples consommateurs. Quel mépris de la démocratie et de la définition […]

Lire la suite

L’universalisme, notre boussole

Les faits sont terribles : au moins 216 000 mineurs ont été victimes d’agressions sexuelles de la part de 2 900 à 3 200 prêtres de 1950 à 2020 selon le rapport Sauvé. L’Église porte une responsabilité systémique pour avoir caché, minoré les faits pendant des décennies. N’importe quelle autre structure – entreprise, association, peu importe – devant de telles révélations se serait vue mise au pilori. Mais, comme le disait déjà le Fabuliste, « selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir. » Et en ces temps pré-électoraux le lobby clérical a de beaux […]

Lire la suite

L’énergie n’est pas une marchandise !

Le gaz flambe ! Ce n’est pas une découverte chimique mais un état économique. Les prix s’envolent. Total + 60% depuis janvier ! A en croire les « analystes », la cause serait la reprise économique post-covid, notamment en Chine, qui accroit la demande sur le marché mondial et tire donc les cours à la hausse. L’électricité est entraînée du fait de l’indexation, absurde, du prix de l’électricité sur le prix du gaz sur le marché européen. Mais ce raisonnement est fallacieux. C’est acter que l’énergie est une marchandise comme une autre dont le prix devrait être librement fixé par le marché selon la […]

Lire la suite