La dynamique est lancée

L’année scolaire 2020-2021 aura été éprouvante individuellement et collectivement. Dominée par la chape de plomb des mesures de privations de liberté du fait de l’épidémie de COVID. Sans discussion, sans débat, sans contradiction possible sous peine d’être accusé de nier la situation sanitaire. Pour beaucoup, l’année a aussi été celle des privations dans le quotidien du fait d’une précarité aggravée par la crise et par l’absence d’intervention du gouvernement : étudiant(e)s, travailleurs et travailleuses pauvres, chômeurs et chômeuses. Pour elles et eux, Macron a même enfoncé le clou avec sa réforme du chômage qui réduit les indemnités et les durées, en […]

Lire la suite

Grève populaire

66,1 % d’abstention, principalement dans les classes populaires. Record d’abstention de la 5ème République après les 59,47 % des européennes de 2009. Le contexte sanitaire n’explique pas tout. Le 2ème tour des municipales l’an dernier a vu plus d’un Français sur deux ne pas se déplacer. Ici, c’est un français sur trois. C’est donc un signal politique fort qui est donné : un choix de ne pas prendre part au vote. La monarchie présidentielle incarnée par Macron et la concentration des pouvoirs à la tête de l’exécutif laissent à penser qu’aucune autre élection n’a de sens. Aucune pédagogie n’a été faite […]

Lire la suite

Choisir ses repères

La période est propice à la confusion. Par nature, la crise que nous vivons fait vaciller les habitudes de vie en introduisant du danger dans les gestes les plus banals du quotidien. Mais la confusion est aussi organisée par les médias. Les dernières semaines ont vu se côtoyer le qualificatif de fasciste pour les réunions non mixtes de l’UNEF mais un lourd silence suite à la tribune des militaires appelant à l’insurrection ; le soutien aveugle à la manifestation des syndicats policiers mais à peine une mention de l’assassinat d’une travailleuse sociale dans l’Aube. Le traitement médiatique n’a comme seul repère […]

Lire la suite

Pour le progrès social

Rupture vers le progrès social ou tournant autoritaire. Dans l’Histoire, les moments de déstabilisation de l’ordre établi – guerre, catastrophe climatique, pandémie… ont débouché sur l’un ou l’autre. La Commune de Paris, dont nous avons célébré le 150ème anniversaire, ou le programme du Conseil National de la Résistance sont des exemples de la première option : avancées majeures de solidarité et du progrès social. Les coups d’Etat bonapartistes ou Pétain illustrent bien la deuxième option : retour à l’autorité d’un seul, désignation d’un ennemi de l’intérieur et privations de liberté. Macron, Le Pen et les multiples protagonistes des Républicains se disputent l’incarnation […]

Lire la suite

Les mêmes recettes empoisonnées

En mars 2020, ils ont parlé du « monde d’après », la pandémie devait avoir des conséquences, nous amener à nous réinterroger sur certaines trajectoires prises. Naïvement peut-être, plein d’espoir en tout cas, beaucoup se sont dit « enfin, ils ont compris ! ». Compris que l’hôpital public en France était dans un état de délabrement indigne, que les soignants et l’ensemble du personnel étaient à bout de souffle. Compris aussi qu’on ne pouvait pas prévoir les crises et les anticiper en gérant les stocks stratégiques (ici de masques et d’équipements de protection) a minima. Compris que la course aux prix les moins chers et […]

Lire la suite

L’eau est à nous !

Le 7 décembre 2020, l’eau potable est devenue un produit d’échanges financiers en bourse. Les spéculateurs peuvent dorénavant parier sur l’évolution du cours de l’eau en Californie, comme ils le font sur n’importe quelle autre marchandise. L’argument avancé est celui de la stabilité des prix aux agriculteurs. Mais cette privatisation de l’eau a déjà des conséquences catastrophiques, toujours au service d’une agriculture de grands propriétaires, en contradiction avec la capacité des sols. Au Chili par exemple, des rivières entières sont détournées pour irriguer des productions d’avocats quand dans le même temps des millions de personnes souffrent de la sécheresse. L’interdiction […]

Lire la suite

Comme un air de 2020

Ces quelques jours de début 2021 auraient pu passer le casting pour le zapping de 2020. Tout y est, en condensé et avec effet grossissant. L’épisode de la vaccination rappelle ceux des masques et des tests : navigation à vue, impréparation et tentatives de justifier le désastre. A force de prendre des décisions en fonction de l’opinion, le retour de boomerang était inévitable. L’organisation d’une campagne de vaccination à grande échelle avec des contraintes logistiques importantes ne s’improvise pas. Mais la planification et l’anticipation sont tellement hors de l’univers mental de la start-up nation que tout est fait du jour pour […]

Lire la suite

La culture : pilier de la République

Fermeture des librairies mais ouverture des FNAC ; fermeture des théâtres mais ouverture des banques. Les choix faits par Macron pour ce 2ème confinement sont révélateurs : l’art et de la culture sont pour lui et son gouvernement des biens de consommation non-essentiels. Pourtant, comme le montre le député insoumis Michel Larive dans son livre riche d’Histoire et de perspectives Res-Cultura Res-Publica aux éditions Bruno Leprince, l’art et la culture sont au contraire consubstantiels à l’idée même de la République.   Avec comme point de départ la création artistique : elle permet de développer les émotions, d’ouvrir l’imaginaire, et de déployer le champ […]

Lire la suite