Nantes : un nouvel hôpital encore plus petit

A Nantes, le regroupement des sites actuels est présenté comme la seule option possible pour le nouvel hôpital, mais le projet de futur CHU suit les mêmes politiques qui ont plongé l’hôpital dans une crise sans précédent : suppressions de postes de soignants, suppressions de lits et coupes budgétaires sous prétexte de réorganisation. Le projet pose nombre de questions de santé publique. On pourrait se réjouir d’un nouvel hôpital à Nantes. Mais le « virage ambulatoire » imposé par le gouvernement, va conduire, sous prétexte de « modernisation » à une diminution de la capacité hospitalière. Avec une réduction du personnel (-400 postes) et des […]

Lire la suite

Santé : Reconstruire l’Hôpital public et l’accès au soin pour tous

Grâce à l’héritage du Conseil Nationale de la Résistance et à la sécurité sociale mise en place par Ambroise Croizat, le monde de la santé a longtemps échappé aux griffes du capitalisme. La solidarité des travailleurs a fondé un système où chacun paye à la hauteur de ses moyens et reçoit en fonction de ses besoins. Soigner tout le monde est l’objectif que le Conseil National de la Résistance a voulu et couvrir les dépenses implique le partage des richesses produites. […]

Lire la suite

Démasqués ?

Dans la curieuse période que nous vivons, avec ses drames et ses espoirs, deux adages résonnent de façon amère : « gouverner c’est prévoir » ; « prévenir c’est guérir ». Si l’on peut admettre que la crise sanitaire est en effet d’une ampleur sans précédent, et que tous les gouvernements du monde doivent gérer, avec plus ou moins de talent, une situation inédite, elle l’est pour la France d’autant plus que les gouvernements passés n’ont pas su maintenir un niveau de vigilance sanitaire à la hauteur. Si le gouvernement Édouard Philippe hérite en partie de décisions antérieures, il n’en reste pas moins que le système […]

Lire la suite

Covid-19 : Après ne doit pas être comme avant !

Il y a quelques jours encore, respecter les consignes des autorités face au Covid-19 voulait dire se laver les mains régulièrement, tousser dans son coude et utiliser un mouchoir à usage unique. Cela parait lointain. Désormais, sortir de chez soi sans attestation de motif dérogatoire est puni d’une amende de 135 euros. Entre temps, on a tout de même appelé les Français à se rendre aux urnes pour un premier tour d’élections municipales au lendemain de l’annonce de la fermeture de tous les lieux publics non essentiels. La ministre de la santé devenue candidate à cette échéance a même affirmé […]

Lire la suite

Le temps des crises

À quels signes reconnaît-on une crise ? Le vocabulaire médiatique, trop emphatique, a tendance à voir des crises partout. Des crises humanitaires aux crises sanitaires, il y a aussi de petites crises : la crise du bénévolat, la crise au FC Nantes, la crise au sein de la CDU. On y perd sa boussole, et on ne sait plus où l’on en est. Face à une crise, il faut savoir hiérarchiser et prendre de bonnes décisions dans un contexte d’incertitude. Le mot Κρίσις a une origine médicale : au paroxysme d’une maladie, dont l’issue pourrait être la mort ou la rémission, le médecin […]

Lire la suite

Cynisme !

Tandis que son mari met à mal les hôpitaux et détricote le système social, Brigitte Macron présidente de la fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France s’apprête à lancer l’opération Pièces jaunes en faveur des enfants hospitalisés. Pour se préparer, en octobre elle prenait conseil auprès de Jean-François Cirelli, patron de BlackRock France, membre qualifié du conseil d’administration de la fondation. Cynisme, devise des Macron ! […]

Lire la suite

Logés mais mal nourris

« On a encore faim même après avoir mangé ». Ces propos de prisonniers incarcérés à la Santé ont été recueillis par Streeetpress lors d’une visite d’Ugo Bernalicis député FI. Propos confirmés par le personnel et soignants qui s’inquiètent de l’état de santé de certains détenus. Les plus pauvres bien sûr, les autres s’arrangent pour s’offrir des compléments.22 […]

Lire la suite

L’hôpital ne demande pas la charité

La mobilisation des personnels de l’hôpital public n’en finit pas de grandir : des urgences aux autres services, des aides-soignant.e.s et infirmier.e.s aux médecins, des syndiqué.e.s à ceux qui ne le sont pas. La colère est intense, la lutte solidement ancrée, les journées d’action plus mobilisatrices à chaque fois comme ce 14 novembre. Le gouvernement, acculé, cherche comment éteindre l’embrasement social sans donner raison aux personnels sur le fond. Le mal est profond. Il y a peu, le système de santé français était le meilleur du monde. Ce souvenir s’éloigne chaque jour malgré le dévouement des soignants, sous les coups d’une […]

Lire la suite

Le 11 octobre 1946 Médecine du travail

Dans le droit fil de la constitution de la IVème République, la médecine du travail est instituée par la loi du 11 octobre 1946. Parachevant, temporairement, une œuvre de mise en sécurité des travailleurs commencée au XIXème siècle, la loi constitue des « médecins du travail » dont « le rôle exclusivement préventif consiste à éviter toute altération de la santé des travailleurs du fait de leur travail, notamment en surveillant les conditions d’hygiène du travail, les risques de contagion et l’état de santé des travailleurs ». […]

Lire la suite