Climat : Biden ou la géopolitique du climat

Le 22 avril 2021, 40 pays se sont réunis lors d’un sommet virtuel sur le climat. Ce sommet, à l’initiative des États-Unis, doit être lu avant tout comme une manœuvre géopolitique parmi d’autres. En effet, l’ère Trump a été désastreuse pour les États-Unis en matière de politique climatique. Ceux-ci s’étaient retirés de l’Accord de Paris sur le Climat. Biden, une fois élu, a organisé le grand retour de son pays sur la scène climatique internationale. Son premier acte fut d’annoncer le retour des États-Unis dans l’Accord.

Pour lire la suite, abonnez-vous.L’Insoumission Hebdo est un journal insoumis donc sans pub. Pour le faire vivre, n’hésitez pas à vous abonner.

Manon Dervin

Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email