20 juin 1900 : « Les 55 jours de Pékin »

Au cours du XIXe siècle, la Chine fait face aux politiques impérialistes des puissances européennes. Après les guerres de l’opium, des traités sont signés et la Chine doit accorder à celles-ci : enclaves territoriales, liberté de commerce, droits monopolistiques… La multiplication de ces traités impose à la Chine une ouverture qu’elle ne souhaitait pas et crée des conditions sociales et économiques intenables pour la population chinoise. De plus, la défaite de 1895 contre le Japon renforce le sentiment d’humiliation.

Pour lire la suite, abonnez-vous.L’Insoumission Hebdo est un journal insoumis donc sans pub. Pour le faire vivre, n’hésitez pas à vous abonner.

Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email