Visons non coupables

Après le pangolin, le vison passe au banc des accusés des propagateurs du Coronavirus. Après avoir été contaminé par l’Homme le vison a renvoyé à celui-ci un virus muté résistant aux anticorps humains. 12 cas ont été détectés dans le Jutland au Danemark. Le gouvernement danois a décidé l’abattage des 15 millions de Visons élevés dans les 200 fermes usines. D’autres cas de contamination de visons ont été trouvés en Espagne, au Pays-Bas… Coupables ces visons ? Non, victimes de la folie des hommes.

Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email