Aéronautique : Envolée des APC

Avril 2020, à Toulouse, « capitale » française de l’aéronautique (25% des emplois du secteur) et comme presque partout dans le monde, peu d’avions se posent près des hangars d’Airbus. La crise sanitaire a cloué au sol toutes les flottes des compagnies aériennes. Les chaines de montages tournent au ralenti. Une grave crise semble se profiler. En Occitanie, l’aéronautique c’est 86 000 emplois directs et près de 800 entreprises. À commencer par le principal donneur d’ordre, Airbus bien sûr, mais aussi les grands équipementiers comme Thalès ou bien Safran et la chaine de sous-traitants, classés par rang, qui vont de grosses entreprises comme Latécoère jusqu’à des petites start-up très spécialisées.

Pour lire la suite, abonnez-vous.L’Insoumission Hebdo est un journal insoumis donc sans pub. Pour le faire vivre, n’hésitez pas à vous abonner.
Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email