50 nuances de fascisme

Les violences qui ont émaillé le meeting de lancement de la candidature d’Eric Zemmour ont peut-être servies de révélateur pour certains : le polémiste s’inscrit bien dans la longue tradition du fascisme. Nul hasard à ce qu’une partie des plus violents représentants de l’extrême droite le rejoigne, comme un temps ils avaient suivi le parti de Jean-Marie et Marine Le Pen, ou fréquenté l’école de cadres de Marion Maréchal. Ce courant se structure et, conformément aux précédents historiques s’appuie sur des groupes factieux : les milices que sont les Zouaves ou Génération identitaires, ou bien encore les militaires qui avaient signé une […]

Lire la suite