Eau : L’imbroglio Suez Veolia

Trois mois après l’irruption de Suez et Veolia au centre de l’actualité, le dossier continue d’agiter en coulisses et dans les journaux patronaux. Au-delà des guerres entre dirigeants, cette affaire illustre le décalage entre la sphère patronale et les enjeux écologiques majeurs. L’affaire s’ouvre fin août 2020 avec les 3 milliards d’euros mis sur la table par Veolia, multinationale de la gestion de l’eau et des déchets, pour racheter une partie de Suez, son concurrent direct, détenue par Engie, multinationale de l’énergie. Une vente validée par Engie le 5 octobre. L’objectif à terme de Veolia est d’acheter le reste des […]

Lire la suite

Dépeçage industriel

Les crises sont toujours des moments de vérité, surtout pour le capital. Du rachat de Suez par Véolia à la volonté réaffirmée de la Commission européenne de démanteler EDF, en passant par les délocalisations à peine cachées, les exemples sont éclatants. Ce qui est à l’ordre du jour est un nouveau dépeçage industriel de la France, une nouvelle saignée d’emplois qualifiés, un nouvel abandon de souveraineté, un nouveau ligotage face à l’urgence écologique. Peut-être un coup fatal. Voyez l’oligarchie dans ses œuvres. Véolia veut racheter son concurrent de toujours Suez, aujourd’hui propriété d’Engie (ex GDF) dont l’État est actionnaire principal. […]

Lire la suite