Climat : Le referendum-amnistie de Macron

« Une intervention creuse », a diagnostiqué sèchement Greenpeace à propos de la prestation de Macron devant les membres de la Convention citoyenne pour le Climat le 14 décembre dernier. WWF n’a pas non plus été crédule : « il a plus excellé à expliquer ses renoncements (…) qu’à faire de nouvelles annonces ». Ce qui n’est pas tout à fait vrai car il a avisé ses interlocuteurs, désappointés par les effets laminants de son « sans filtre » sur leurs propositions, de la tenue prochaine d’un référendum. Son objet serait cet ajout à la Constitution : « La République garantit la préservation de la biodiversité et la lutte […]

Lire la suite