L’esprit de la République

La manifestation des policiers le 19 mai ne finit pas d’inquiéter. Loin de l’hommage citoyen, elle a effectivement constitué un coup de force contre la République. Celles et ceux qui y sont allés, aux côtés de l’extrême droite, du ministre Gérald Darmanin aux dirigeants du Parti Socialiste ou de EELV sont comptables d’un coup de force. Cette manifestation ne devait rien au hasard : le lieu, devant l’Assemblée Nationale, visait à faire pression sur les institutions en demandant au pouvoir législatif de prendre le parti du pouvoir exécutif contre la justice. Dès lors on ne s’étonnera pas des propos tenus : un […]

Lire la suite

Police : Ce sera donc Taser et étranglement

Comment désamorcer le mouvement contre les violences policières? Castaner a fait du Castaner. Le 8 juin, il a ressorti de son arsenal rhétorique la « tolérance zéro » mais cette fois à l’égard des policiers qui se laisseraient aller à des insultes racistes ou sexistes, voire à un comportement brutal injustifié. Et il a annoncé la suppression de la méthode dite de l’étranglement pour appuyer sa mâle résolution. Mais pour tempérer les réactions policières face à cette soudaine « fermeté », il a proposé de troquer le procédé contre l’utilisation du PIE – pistolet à impulsion électrique – plus connu sous son nom de […]

Lire la suite

Que fait la police ?

L’onde de choc de la mort de George Floyd n’en finit plus. Le cri poussé est celui de la justice, de l’égalité, de la dignité, de la liberté. L’enjeu, c’est la dénonciation des violences, des brutalités et du racisme d’un certain nombre de policiers. La place de la République à Paris, pleine comme un œuf le samedi 13 juin, témoigne de l’ampleur de la revendication, c’est-à-dire de la blessure. La République, Marianne en surplomb, est ainsi interpellée quant à la réalité de sa devise. Car c’est bien de la France qu’il s’agit au-delà même de la police. A propos de […]

Lire la suite

Violence policières : La cécité de l’État

Enfin la question des violences policières est abordée dans les médias sous l’angle du racisme systémique ! Cela fait des années que des collectifs, « Justice pour Adama » au premier plan, mais d’autres aussi, alertent sur les contrôles d’identité discriminatoires, sur les violences subies par les jeunes hommes racisés, sur les morts inexpliquées. La cécité de l’État face à ces alertes est coupable à plusieurs égards : les différents ministres de l’intérieur voulant satisfaire des syndicats de police puissants, ont laissé prospérer et couvert des agissements racistes. En laissant cette question sous le tapis, le pouvoir politique a fait grossir un monstre antirépublicain […]

Lire la suite