La drôle de guerre

Pour Clausewitz (De la guerre, 1832) la guerre est la continuation de la politique par d’autres moyens. Emmanuel Macron, médite sans doute cette maxime depuis le 16 mars 2020. À six reprises, il avait invoqué la guerre, parlant de « mobilisation générale » contre un « ennemi (…) invisible, insaisissable ». Dès lors il est normal que les décisions qu’il prenne se fasse dans un « conseil de défense », et qu’il use de tout l’arsenal constitutionnel, décrétant l’état d’urgence. Pour celles et ceux qui n’auraient pas encore compris, en décrétant le couvre-feu, mesure d’assignation à résidence exceptionnelle, il confirme sa volonté de faire la guerre. […]

Lire la suite

École : bas les masques !

Le ministre de l’Éducation Jean-Michel Blanquer manque à son devoir le plus élémentaire. Il impose le port du masque de façon obligatoire dans les collèges et lycées mais refuse d’en fournir aux élèves concernés. C’est absurde et injuste. En affirmant que « le masque sera une fourniture comme une autre ; comme on vient avec sa trousse ou ses cahiers », M. Blanquer fait dans la provocation. Par définition, le masque n’est pas une fourniture comme une autre puisque son absence ne se traduira pas par une dégradation des conditions d’études mais par une interdiction d’accès. Ce qu’assume M. Blanquer, c’est une […]

Lire la suite