Privilèges : Macron déconfine les chasseurs

Les atteintes aux libertés (chaque jour une nouvelle) ne lui suffisent pas, Macron restaure les privilèges. Les chasseurs peuvent désormais déroger au confinement et faire des cartons sur le grand gibier, les sangliers et chevreuils mais aussi selon les endroits sur les petits « nuisibles », lièvres, pigeons, renards, etc. Il y va de l’intérêt général selon la secrétaire d’Etat à la biodiversité, Bérangère Abba, qui a communiqué dès le 1er novembre sa décision aux préfets requis de définir « dans les plus brefs délais » les « objectifs de prélèvements » aux fins d’éviter « un accroissement des dégâts faits aux cultures ». Une fable à laquelle […]

Lire la suite

Coronavirus : quand les riens sont tout

Le faux choix offert aux Français entre l’isoloir et l’isolement traduit l’imprévision face aux grandes crises. Pourtant depuis des siècles, l’humanité connaît des épidémies. Pourtant depuis des années, les scientifiques alertent sur le caractère insoutenable d’un mode de vie générateur de crises nouvelles dans leur ampleur ou leur conséquence sur des sociétés humaines hyperconnectées et hyperurbanisées. Catastrophes naturelles, incendies, canicule, ruptures d’approvisionnement en énergie, épidémies…La gestion de crises va devenir la norme. Elle le doit. Dire cela n’est pas céder à la panique ni à la collapsologie mais comprendre l’évolution des sociétés contemporaines. Face à cette réalité, les solutions collectives […]

Lire la suite