Projet de loi : Principes républicains violentés et non confortés

Un projet de loi initialement appelé « contre le séparatisme » et rebaptisé « confortant le respect des principes de la République » a été présenté le 9 décembre en Conseil des ministres. Son histoire remonte au 18 février 2020. Depuis le territoire concordataire de Mulhouse, Emmanuel Macron avait tenu des propos mélangeant laïcité et lutte contre le « séparatisme islamiste ». Puis il y a eu l’assassinat de Samuel Paty en octobre. Au final, c’est un projet confus, de 51 articles – dont un seul lié à l’antiterrorisme – qui sera présenté au Parlement. Il est parti pour faire traîner les débats et saturer […]

Lire la suite