Un régime illibéral

L’article 24 de la loi « sécurité globale » a concentré les critiques les plus larges. Un spectre inédit allant des associations de défense des droits de l’homme, la plupart des sociétés de journalistes et jusqu’à la très officielle Commission nationale consultative des droits de l’homme mettent en garde contre les dérives liberticides de cette loi. Il s’est même trouvé, pour dénoncer les atteintes multiples à la justice, une tribune de 33 personnalités ayant voté Emmanuel Macron en 2017, dont Lilian Thuram et Cédric Villani, déclarant qu’ils n’avaient pas voté pour cela. L’article 24 met certes en danger la liberté de la […]

Lire la suite