27 mai 1921 : Code de la route

Alors que la traction animale domine les routes à la fin du XIXe siècle, l’apparition de l’automobile amorce une rupture. Gage à la fois de vitesse et d’autonomie, ses premières sorties créent néanmoins la panique. Les décideurs s’inquiètent. Rien de neuf : les régimes successifs se sont tous penchés sur les conflits d’usage sur les routes (une ordonnance de 1725 imposait ainsi d’identifier les carrosses en les numérotant). A l’époque, une loi de 1851 pose le cadre de la police du roulage et des messageries publiques. De plus, les représentants de l’État, préfets ou maires, peuvent user de leur pouvoir de […]

Lire la suite