Privilèges : Macron déconfine les chasseurs

Les atteintes aux libertés (chaque jour une nouvelle) ne lui suffisent pas, Macron restaure les privilèges. Les chasseurs peuvent désormais déroger au confinement et faire des cartons sur le grand gibier, les sangliers et chevreuils mais aussi selon les endroits sur les petits « nuisibles », lièvres, pigeons, renards, etc. Il y va de l’intérêt général selon la secrétaire d’Etat à la biodiversité, Bérangère Abba, qui a communiqué dès le 1er novembre sa décision aux préfets requis de définir « dans les plus brefs délais » les « objectifs de prélèvements » aux fins d’éviter « un accroissement des dégâts faits aux cultures ». Une fable à laquelle […]

Lire la suite