Le candidat libéral est bien là

Emmanuel Macron partage avec Éric Zemmour le statut de candidat virtuel. Officiellement il ne l’est pas (encore), officieusement il l’est déjà. Sa campagne est lancée. Comme tout sortant il doit assumer son bilan et amorcer son projet. Au cœur de la pandémie, il a voulu faire oublier son orientation libérale en se faisant le chantre des services publics, en saluant les premiers de cordée. Certains, peut-être atteints alors par la fièvre de la Covid, ont pu y croire. Chassez le naturel, il revient au galop. Désormais celui qui, au début de son mandat, croisait des gens qui ne sont rien, […]

Lire la suite