16 décembre 1971 : Fin de la guerre au Bangladesh

Pour parvenir à la signature par les officiers pakistanais de l’acte de capitulation, il n’aura pas fallu deux semaines à l’Inde. À Dacca ce 16 décembre 1971 se conclut pour les Bangladais un effroyable bain de sang, paroxysme d’un conflit né de la partition du Raj britannique, 24 ans plus tôt. Le Pakistan, État musulman, est alors constitué sur une base religieuse en regroupant deux territoires, l’un à l’ouest de l’Inde, l’autre à l’est, au Bengale. L’unité du jeune pays se fissure rapidement. La population bengalie, pourtant majoritaire, se voit refuser la co-officialité de sa langue. Les élites de l’ouest […]

Lire la suite