16 juillet 1971 : Liberté d’association

Incarnation de l’ordre gaulliste, le ministre de l’Intérieur Raymond Marcellin veut lutter contre la « subversion gauchiste ». En 1971, il fait modifier par le Parlement la loi de 1901 : pour toute création d’association, le préfet pourra désormais saisir un juge pour qu’il statue sur la licéité de son objet. À rebours donc du régime de simple déclaration qui prévalait jusqu’alors. L’opposition s’indigne, en vain. Thibaut Langlois […]

Lire la suite