Feux dans l’arctique

Une étude, réalisée grâce à des images satellites sur les surfaces brulées entre 1982 et 2020 et publiée dans la revue Science, montre les ravages du réchauffement climatique en Sibérie Arctique. En 2 ans (2019-2020) une surface équivalente à près de la moitié de celle brûlée pendant les 40 dernières années, a été carbonisée. Ces feux ont relâché 150 millions de tonnes de carbone qui ont à leur tour accentué le réchauffement. Un processus, 4 fois plus rapide que sur le reste de la planète, favorisé par le sol composé de tourbières et toundras […]

Lire la suite